Pfiou! Alors que Princesse bossait son mémoire, j'ai regardé la seconde partie du Parrain. Et là, il faut s'accrocher un minimum pour suivre! Les histoires de Mafia, c'est un peu comme Amour, Gloire et Beauté, quelque part. Un tel a tué un tel pour une affaire, mais ça gène un troisième larron qui, pour une histoire d'honneur... etc etc. Par contre j'ai bien aimé l'ambiance et les scènes Siciliennes. Ça donne une dimension terroir au film.