Burps. Je digère actuellement encore les gourmandises de l'apéro d'hier soir à la maison. Nous étions douze (ce qui commence à faire), de deux origines bien distinctes (avec quelques exceptions, hein, tit-namour ;-) : les comm'ettes et les informaticiens. Ça c'est bien passé, les informaticiens n'ont pas fait les rustres et ils n'ont de plus pas obligé les autres à compiler leur Kernel (grande peur de Princesse). Vers la fin, ça a aussi tcharré cinéma et photo. D'ailleur, j'ai peut être dégoté des nouveaux modèles. Elles pensent actuellement surement que non, mais je vais persévérer!

Verdict: Bonne soirée, à refaire.