Dans la liste des DVDs visualisés il y a peu, j'ai oublié de mentionner Sherlock Holmes and the secret weapon, un pur Sherlock Holmes de 1943, avec bien sur Basil Rathbone dans le rôle principal. Le scénario, sur fond d'espionnage militaro-industriel est des plus classique, mais bon, c'est un Sherlock Holmes, et comme d'hab, c'est avant tout pour se sentir un peu au chaud, dans un atmosphère cosy, un home sweet home d'habitudes.

Je peux également rajouter The Flying Deuces (les conscrits, N&B, 1939) que je viens de voir il y a quelques minutes. Le scénario est naze, comme pour beaucoup de Laurel et Hardy (enfin, je dis ça, mais je suis loin de bien connaître ce duo mythique), mais ça se laisse regarder. C'est reposant de ne pas avoir d'intrigue tordue, et de ne pas chercher sans cesse à deviner la suite.

Bon, j'ai décidé que vous me pardonnez, quand même. Il ne faut pas pousser.

P.S. : Rien à voir, mais l'adresse mail suzygab arobase free point fr, elle interpelle quelqu'un ?