Je vous invite à lire l'excellent billet d'Eolas : je pense tout comme lui :-)