Je suis actuellement les débats sur le projet de loi DADVSI sur la chaîne parlementaire, en streaming. Pour information, l'intervenant communiste a prononcé trois fois les mots logiciels libres lors d'une proposition d'irrecevabilité. Hé bé! Par contre, il c'est fait descendre par un ministre (pas sur le sujet des logiciels libres, quand même), mais la gauche a bien rattrapé le coup, avec une intervention concise. C'est passionnant, bien mieux que les séries TV à l'eau de rose!