De chaudes larmes perlaient sur les joues de Fabrice. Ses lèvres, frémissantes, hésitantes, dissimulaient avec peine la torpeur dans laquelle il venait d'être plongé : Christophe l'a oublié. Oui, mesdames et messieurs, Christophe ne s'est pas déplacé pour le rencontrer, Christophe a fauté! Et c'est d'autant plus grave que ce cher Fabrice n'avait que quelques heures à sa disposition pour rencontrer ses ex et bien aimés collègues, et que dans quelques jours il sera bien loin, à Chicago... Et on le reverra hélas pas dans notre ville rose avant de longs mois, des années peut être même!

La vie, parfois, est triste.