Après réflexion, je n'attendrais pas la rentrée pour l'immatriculation de l'entreprise : - Je vais utiliser la "période creuse" des vacances pour "ingurgiter" les courriers administratifs de création d'entreprise. - Si j'arrive à établir rapidement les premiers contacts avec des clients/revendeurs potentiels, je pourrais prendre en compte leur feedback pour la rentrée, en ayant ainsi une sorte de version 1.5. Besoins mieux adressés = produit mieux vendu (enfin, il parait).

Donc, l'immatriculation est (enfin) pour juin. Vive l'aventure!