Je peaufine tranquillement le logiciel de GED. Pour ceux que ça intéresse, j'ai presque terminé l'ajout deux fonctionnalités que j'avais prévu d'intégrer dans une version suivante : la gestion des méta-informations (avec même un éditeur!) et une zone de travail améliorée (avec copier/coller par drag'n'drop).

J'ai - hélas - modifié pas mal de choses dans le coeur du logiciel, ce qui m'a fait crouler sous des heures de boulot. Mais maintenant, j'ai une base en laquelle j'ai une confiance élevé. Le serveur est à présent un programme multi-threadé entièrement en Java, dont toutes les données sont persistées dans une base de données (même les documents), grâce à Hibernate (donc tout est transactionnel). La partie indexation n'a pas bougé, c'est toujours le moteur d'indexation Lucene qui est aux commandes. Je suis passé aussi, en toute logique, à Ant pour gérer les compilations.

Parce que j'ai changé des gros morceaux, j'ai décidé de rationaliser les tests : j'utilise JUnit (c'est bien) en combinaison avec Emma, pour la couverture des tests (c'est mieux). Pour le moment, j'en suis à une couverture de 21%. Je compte atteindre 95% à la mi-juin. J'ai profité du refactoring des tests unitaires pour mettre en place un mini-SDK en Java et sous licence BSD, ce qui permettra au client de s'intégrer facilement avec la GED (les tests unitaires utilisent le mini-SDK pour se connecter au serveur et émettre des commandes pour vérifier les réponses).