Pour avoir des interlocuteurs intéressants, plus de subventions, y tout tout, il y a un truc à la mode : prévoir d'adresser le marché international dans son plan de développement. Faisant du logiciel, je n'ai pas résisté à la tentation.

Dans cette optique, depuis ce début d'après-midi, mon application est totalement multi-lingue : anglais et français.

Le plus dur, ça va être de trouver des revendeurs potentiels à l'étranger!