Pour pouvoir toucher le chômage si mon entreprise coule dans moins de trois ans, je dois m'inscrire aux Assedic. Je m'imaginais pour le premier rendez-vous une interlocutrice acariâtre, n'ayant cure de mon cas. Et bien non, c'était même le contraire. Voila de quoi bien commencer la journée.

Par contre, je trouve quand même lourd qu'il me faille pendant ces trois ans déclarer ma situation en début de chaque mois. Et on m'a collé un RDV obligatoire à l'ANPE, parce que c'est la procédure. Je vais y aller en espérant gratter quelques informations sur des aides ou subventions possibles. Mais je n'y crois pas trop.