Vu sur Yahoo News : Le Parti Pirate Français (PFF), fondé le 21 juin par un citoyen excédé par le DADVSI réclame le droit au libre partage sur Internet. L'approche est intelligente : il n'est pas question de présenter un candidat aux présidentielles, mais de s'appuyer sur des groupes locaux et le phénomène des blogs et forums pour combattre les députés pro-DADVSI.

J'ai comme une envie de rejoindre ce mouvement, mais j'ai peur que le simple fait que le mot "Pirate" soit dans le nom du parti le décrédibilise. Le Parti de la Révolution Numérique (PRN), plutôt ?