Flux RSS

jeudi 31 août 2006

Vistaprint ze return

Après mon inscription sur VistaPrint, j'ai reçu un mail de bienvenue, avec des offres spéciales, dont une grosse réduction sur l'impression de cartes de visites. Donc, en définitive, après avoir laissé tombé la première commande (sans avoir lu le mail de bienvenue), j'ai recommandé sur le site, pour 31,28 € TTC, port compris, les 250 500 cartes.

Mais je vois que ce sont quand même des filous : les 250 500 cartes passent de 19,99 29,99 € à 7,49 € à grand renfort de prix barré en rouge, mais les frais de ports, eux, ont augmenté de deux euros, discrètement. Très discrètement.

De plus, après la commande, je suis soit disant sélectionné pour une offre spéciale valable dix minutes sur des étiquettes autocollantes, offre spéciale qui se révèle moins avantageuse qu'une autre de même nature vue dans le mail de bienvenue.

Des filous, j'vous dis. Mais n'empêche, je suis un de leur client! (filous, mais forts ;-)

Et pas content de Sprintoo, aussi

J'ai tenté de m'inscrire sur Sprintoo pour faire tirer des cartes de visites. Notez bien le tenté, car j'ai été gratifié en guise de malvenue du message suivant:

Microsoft OLE DB Provider for SQL Server error '80040e57'
String or binary data would be truncated.
/cde_etape1.asp, line 154

Ce n'est vraiment pas sérieux, ça!

Pas content de Vistaprint

Cet aprèm, j'ai décidé de m'occuper (avec retard...) de l'impression des cartes de visite. Et là, mauvaise surprise!

Voyez donc l'offre sur Vistaprint: 19,99 € les 250 cartes de visite. J'ai compté dix euros de plus pour les fais de port, je m'attendais donc à payer une trentaine d'euros. Mais...
- Logo téléchargé : 4,99 €
- Frais de livraison: 11,95 €
- TVA: 7,22 €
Soit un total (énorme) de 44,15 €.

Ce que j'ai trouvé de vraiment malhonnête, c'est le coup de la TVA : on pense TTC, et d'un coup, à la fin, quand on s'est bien fait chier à uploader, à ne PAS prendre les milliers d'options complémentaires que le site force à voir, on tombe sur la TVA. C'est petit. Certains pourraient rétorquer que les professionnels pensent toujours HT, n'empêche... Surtout que ce site ne s'adresse pas qu'à des professionnels.

Du coup, j'ai annulé ma commande. Presque 45 € pour des cartes de visite en trop grand nombre car avec une adresse provisoire, ça ne passe pas. Je dois vite trouver une solution de remplacement.

MAJ: Ne passez pas à côté de la suite de l'histoire.

Mon facturier

La première version de mon facturier à usage interne est presque prête.

Bien sur, c'est écrit en C++, en utilisant le toolkit Qt 4 pour l'interface et SQLite 3 pour la persistance. De ce fait, le programme compile et fonctionne sous Linux, Max OS X et Windows.

Mais pourquoi avoir écrit ce facturier ? C'est simple : je n'ai pas trouvé chaussure à mon pied dans le monde du logiciel libre. Les seules solutions complètes sont Web (rédibitoire pour moi), ou alors fortement couplées à de la compta, ce qui donne une véritable usine à gaz. Et surtout, l'écriture de ce facturier a été l'occasion de bien me renseigner sur la législation (mentions obligatoires, archivage...), ce qui ne peut être que bénéfique pour mon entreprise.

Je compte faire évoluer le logiciel plus tard, pour ajouter la notion d'accompte, de paiement et d'avoir; ainsi qu'un catalogue des produits et services. Et je compte aussi écrire un petit programme qui va compiler ces données pour produire des tableaux de bords (prévisionnel des recettes, taux de transformation des devis en factures...). Mais je dois faire attention à ne pas me disperser, mon produit étant avant tout la GED.

J'ai regardé ce WE la possibilité d'entrer sur le marché du facturier, en tant qu'éditeur. Deux gros se partagent le marché (Ciel et EBP), avec des prix réels constatés d'environs 100 euros. Si j'arrive à monter une solutions sympa, orientée créateur d'entreprise et à moitié prix, j'ai peut-être une chance (notamment si j'embarque dans l'aventure - par une marge intéressante - les organismes associés à la création d'entreprise). A voir!

J'ai aussi pensé au modèle économique : pourquoi ne pas mettre ce produit sous GPL ? Je ne pense pas que ça cannibaliserait les ventes (qui seront surtout lièes au marketing et à la comm, car c'est un produit pas cher de grande consommation). Et puis cinquante euros pour avoir l'installateur graphique, la documentation et l'assurance de la correction des bugs, ce n'est pas cher, non ?

Mais la GED d'abord!

MAJ: J'allais oublier: si vous avez accès à des belles factures, ça m'intéresse : je trouve mes sorties PDF un peu trop austères.