Les coopératives viticoles n'ont pas souvent bonne presse. Leurs productions sont hélas souvent associées dans l'esprit populaire à une idée de vin de seconde catégorie, à de la vinasse. Allons à l'encontre de ce stéréotype avec un vin du Sud-Ouest, un Gaillac :-).

Par exemple, le Baron de Lyssart est un blanc doux des Vignerons de Rabastens. Il est composé de trois cépages : de la Muscadelle, du Mauzac (deux classiques du Sud-Ouest) et du très Gaillacois Len de l'El (Loin de l'Oeil). Mais ce qui caractérise aussi ce vin, c'est son côté traditionnel, car toutes les vignes dont il est issu ont plus de trente ans, et les raisins ne sont vendangés manuellement qu'arrivés à surmaturité.

Tout cela donne un bon vin qui, sans être exceptionnel, sait offrir un fruité franc dans un équilibre sucre-acide qui honore sa gamme de prix (entre 5 et 6 euros). Il manque un peu de puissance pour accompagner un Roquefort (le Pacherenc du Vic-Bilh - que j'adore - est plus adapté), mais je l'imagine très bien en apéritif ou en accompagnement de desserts légers, pourquoi pas chocolatés.