Flux RSS

lundi 20 novembre 2006

Courrier électronique: un peu de qualité!

Le courrier électronique est devenu un moyen de communication assez peu efficace. On écrit à la va-vite, on répond à la va-vite, avec du contenu soit copié-collé, soit bourré de fautes d'orthographe et d'impasses grammaticales (comme mon blog, en définitive ;-)

Mais le plus grave, c'est que le fond est en aussi mauvaise posture que la forme. On ne se présente plus, on ne prend plus la peine de contextualiser, c'en est presque de l'écriture automatique. Forcément, on est feignant.

J'ai fait le ménage ce matin dans mon client mail, et j'ai découvert avec stupeur que parmi le flot de mails insignifiants (je ne parle pas du spam) se trouvait des messages importants. Importants, mais mal rédigés, et donc perdus dans la masse. Je vous donne un exemple:

''Bonjour,

on cherche une personne pour réaliser divers travaux en php, html etc. Quelles sont vos compétences ?

Cordialement, XXX''

XXX, pour quelle entreprise travailles-tu ? Pourquoi suis-je obligé d'aller inspecter ton adresse mail pour en déduire le site Web de ton entreprise et ouvrir un navigateur pour avoir confirmation de mes suppositions ? Quel type de personne recherches tu ? Un indépendant, ou acceptes-tu de travailler au forfait avec une SARL ? Est-ce pour une relation à long terme, ou juste pour deux ou trois affaires en cours ?

Je suis conscient qu'il est inutile de passer des heures à rédiger un courrier électronique, mais un minimum d'information, est-ce trop demander ? Du coup, si je réponds, je vais forcément demander les précisions évidentes qu'il me manque. Je vais perdre du temps parce que mon interlocuteur est feignant. Et ça, je ne l'accepte pas.

Ce mail est bon pour la corbeille.

Fin d'année chargée

La fin de l'année risque d'être chargée.

J'ai presque rattrapé mon retard sur le planning du mois de novembre, et je vois le mois de décembre se charger dangereusement, sachant que j'ai prévu une refonte du site Web (je dois, il parait, faire plus dans le didactique) et une une couverture par les tests unitaires de 100% du code serveur (sachant que passer de 95% à 100%, ça double le boulot à fournir...).

Ce mercredi, j'ai RDV avec la WebDesigner qui a pour moi de bonnes nouvelles, elle n'a pas voulu m'en dire plus juste au téléphone, pour me faire mariner (la vilaine!). Aurait-elle mes trois chèques correspondant à mes trois prestations de référencement ? Le devis où j'ai pour 1200 euros de prestation de développement PHP (flagellez moi) a-t-il été accepté ? A-t-elle obtenu enfin Rdv avec un prospect susceptible d'acheter du conseil régulier en stratégie Internet sur plus d'une année ? Mystère...

Série noire

J'ai paumé mes clefs de voiture, j'ai froid et le découvert de mon compte bancaire atteint un sommet historique (je frôle l'interdit bancaire), mais ça ne m'empêche pas de bosser dur. J'ai mis en ligne un nouveau Server.war, attention à bien supprimer le dossier $HOME USER TOMCAT/gedial avant de déployer cette nouvelle webapp.

Dans cette nouvelle version:
- On peut choisir le type de document à sa création (avec un zouli Wizard, idée IHM de ClearScreen)
- Ajout des modèles de document (sur proposition de ClearScreen qui a apprécié cette fonctionnalité sur Documentum)
- De nouveaux bugs (rhaaa zut)
- Mais plein de vieux bugs tués (cool, le nombre de bugs est en baisse)