J'ai mal à la tête, je me suis levé du pied gauche et j'ai plein de boulot, des coups de fil à passer, des tâches domestiques à faire .... Du coup, ça me reprend, cette envie cyclique de solitude, d'exil, dans l'idée du tous seul pendant deux semaines dans un chalet en bois en haute montagne, loin des éventuels promeneurs, à lire des bouquins devant un poêle. C'est une idée un peu trop récurrente ces derniers temps. Il faut que je me défoule.

Rien à voir, mais élément positif de la journée, j'ai eu l'heureuse surprise de croiser Seb à Auchan, et alors que nous discutions près de l'une des entrées du parking souterrain, une autre heureuse surprise est arrivée pour faire des soldes, Emilie. Amusante coïncidence, de rencontrer deux personnes connues alors que le reste de l'année je ne croise ou reconnaît (plutôt) personne.