Malgré ma situation qui devrait faire mourir de rire n'importe quel banquier à la demande du moindre prêt immobilier, je me suis remis à voguer sur les sites d'immobilier. Bon, au final, je suis moi aussi mort de rire (jaune).

Mon échappatoire: acheter du terrain (ce qui nécessite autant de chance que pour gagner à l'euromillion), et construire plus tard.

C'est beau, de rêver. Bon, je retourne travailler pour me rapprocher de ce rêve.