Le rabachage pour les élections bat son plein. Je suis effaré par les conneries profanées par TOUS les candidats, genre si je suis élu, je baisse la TVA à 5,5% pour la restauration, ou encore l'europe c'est mal, revenons au protectionisme.

Ce n'est plus une campagne politique, c'est de la prostitution.

Je dis ce que mon électorat veut entendre, de toute façon, il a la mémoire courte.

Je suis persuadé que dans notre contexte hyper-médiatisé, le mécanisme d'élection directe du président n'est plus compatible avec l'intérêt du peuple.