C'est toujours horrible de se replonger dans du vieux code, même âgé de seulement six mois : on voit des problèmes évidents, du code pas assez factorisé, des solutions plus élégantes... Bref c'est déprimant.

C'est ce qui m'est arrivé hier, alors que j'évaluais la pertinence du remplacement de bien compliquées Maps par des JavaBeans dans les retours des fonctions Xml-Rpc. Du coup, pour le reste de la semaine, je fais du refactoring. J'en profite pour préparer le terrain à la prochaine grosse évolution, le nouveau WorkFlow scriptable avec Groovy, prévu pour août et sur lequel je vais pas mal communiquer en septembre (je vais enfin faire de la comm et du marketing :-).