Je profite de la mise à jour MacOs X.4.10 pour faire un rapide point sur le système d'exploitation de la pomme, après plusieurs mois d'utilisation.

Gros point fort, l'ergonomie, qui bien que perfectible, est largement supérieure à ce que propose la concurrence. Elle crée une terrible accoutumance qui m'a rendu très exigeant sur les interfaces utilisateurs. Les outils de configuration graphique sont bien pensés, efficaces. Super. J'ai retrouvé dans beaucoup d'applications tierces ce souci de l'ergonomie. On sent que le design est quelque chose d'aussi important que les fonctionnalités. Ça flatte l'ego : on se sent choyé.

Mais hélas, le noyau (kernel) est loin de valoir un bon Linux. Faisant du développement, j'ai poussé à fond le matériel et j'ai constaté que sous la charge, l'interface graphique devient ... inutilisable, avec des latences de l'ordre de plusieurs secondes. J'ai mené quelques tests pour arriver à la conclusion suivante: MacOs X.4 n'est pas adapté pour une utilisation intensive des entrées/sorties (I/O).

Du coup, je ne sais qu'acheter pour mon prochain matériel de développement. Un Dell surpuissant mais pas cher sur lequel j'installerai une Ubuntu, ou un MacPro ? Choix difficile. Pour les tâches administratives et commerciales, je garde le MacBook :-)