J'ai commandé deux serveurs (SC440) chez Dell pour pouvoir tester en grandeur nature OpenSolaris et ZFS. L'avantage de ces serveurs, c'est que leur prix est outrageusement bas, à l'exception des options : commander les options sous forme de pièces détachées de qualité chez Materiel.net revient moins cher!

Le site de Dell va à l'encontre de toute considération pour le visiteur (la complète opposition de Materiel.net) : la navigation est leeeente, peu intuitive, hachée par des demandes de participation à des sondages, truffée d'offres spéciales cachées et sans aide comprative efficace. Il faut être motivé! Et les descriptions techniques sont risibles...

Voulant mes deux SC440 (dans mon ancienne boite, on en commandait des cartons entiers, et on a jamais rencontré de problèmes à l'exception d'un sous-voltage créant des dicfontionnement avec des cartes Digium), j'ai persévéré .. et passé commande avec ma carte Visa Business. Youpi, champagne.

Et non. Une semaine plus tard, les seules nouvelles que j'avais de ma commandes étaient des publicités spammiques de Dell. J'essaye l'interface du site pour voir l'avancement de ma commande: nada, elle n'est même pas trouvée. Je persévère et je trouve un formulaire de contact. Clic.

Le lendemain, Dell m'appelle. Ha oui, votre compte client n'a pas été validé, me répond mon interlocuteur. Ben voyons. Par une successions de coups de téléphone et de Fax, en moins de deux heures, je parviens à avoir un compte validé, une commande validée et le paiement effectué. Hééé bhé. Et surtout, mon interlocuteur me fait comprendre que si je souhaite passer commande, je dois passer par le téléphone. Comme si que le site Internet ne servait qu'à afficher les prix.

Ce matin, je m'absente une heure de chez moi et Ups en profite pour passer le livrer mes deux serveurs. Forcément. Et forcément aussi, ils ne pouvaient pas m'envoyer un mail hier soir pour me prévenir. Non non, les nouvelles technologies, brrrrrr. Et forcément encore, ils m'invitent à leur téléphoner pour convenir d'une nouvelle date de passage.

Téléphone - Internet : 2 - 0.