Ici Nono, en direct de ses nouveaux locaux. Je suis dans une grande pièce lumineuse mais vide. Tellement vide que je suis assis par terre. Aille. C'est dur par terre. Autour de moi c'est encore la fourmillière: un poseur pose (étrange, non ?) la porte renforcée, un peintre peint (siiii!) la seconde pièce, le sous-traitant de FT vient tout juste de terminer de poser les cables. Mais forcément, il va devoir repasser. Forcément, FT s'est planté au niveau du routage de ma ligne au central téléphonique. Rien de bien grave, je suis quand même content. Sauf que par terre, c'est dur. Je vais prier dieu Ikea.