Le battage médiatique autour de la baisse du pouvoir d'achat commence à me gonfler sérieusement. Devenue la marotte des journaux et plateaux de TV, elle est la question à poser sur un plateau dés qu'un peoplelitique passe distiller un peu de démagogie. Vivement que le paradigme consommation = bonheur s'essouffle.