Ma première fois

Le chemin de chacun est parsemé de premières fois : le premier mot, les premiers pas, la première mauvaise note, le premier flirt, la première fille... hum hum arrêtons-nous là.

J'ai vécu une nouvelle première fois aujourd'hui : changer la batterie de ma voiture. Ne vous moquez pas, même si c'est simple il y a pas mal de choses à apprendre je vous en livre quelques une en vrac...

1. Il existe une myriade de batteries différenciées par trois caractéristiques: la tension nominale, la capacité et la puissance de démarrage. Il y a tout un tas de règles pour savoir si une batterie avec un certain jeu de caractéristiques peu en remplacer une autre, mais on s'en fiche royalement : dans les magasins spécialisés genre Norauto, à côté des batteries trône normalement un petit livret plastifié qui permet de faire la correspondance entre le modèle de votre voiture et la bonne batterie. Au pire, vous agressez un vendeur avec votre carte grise.

2. Il faut pas manipuler la borne + si la borne - est connectée. Donc pour démonter une batterie on commence par déconnecter la borne - et pour monter une nouvelle batterie on connecte en premier la borne +. Elémentaire, mon cher Watson.

3. Les garages reprennent normalement les batteries pour le recyclage (une batterie ne se jette pas à la poubelle, non non non)

4. Sur ma 206 1,4l essence de 2000, pour dévisser la borne -, il m'a fallu acheter une clef de 8 en acier trempé : la borne était vissé tellement fort que la clef de 8 de pacotille que j'avais (coffret cadeau d'outillage made in china) était incapable d'opérer, le manche tournant sur lui-même (feignasse!).

5. L'auto-radio ayant redémarré suite à la reprise du courant, il réclame son code anti-vol. Il ne me reconnaît pas, l'ingrat.

A bientôt pour d'autres aventures trépidantes.