Ho les salaupiauds. Alors que je rejoignais ma voiture garée un peu loin pour cause de marché, je me suis fait aborder:
Comment tu t'appelles ? me demandent deux jeunes, un black et un beur de la cité de la Reynerie (ou proche)
Arnaud je réponds, pensant à une tentative de taxation de clope
Arnaud, donne moi ton ordinateur renchérit le plus jeune, sur un air fort menaçant
Non
Donne-moi ton ordinateur

Le petit con s'approche, devient dangereusement proche. Coup de semonce, je balaie mon périmètre d'un violent coup de poing. Le petit con recule. J'en profite pour sécuriser mon sac, en bandoulière. Je recule. Le petit s'approche, moins près, crache, s'éloigne. Les deux compères me suivent de 10 mètres pendant deux ou trois minutes, puis renoncent, allant pavaner sur le trottoir. J'ai hésité à foncer dans ma voiture et tenter de les écraser, mais ce n'est pas très propre. J'ai du respect pour le bitume.