Vous vous souvenez du gros buzz sur les surfaces multi-point ? Non ? Allez, un petit rappel de la chose:

Microsoft Surface - The Possibilities

TableTop Interaction

Voulant adapter mon système documentaire à ce type d'interface (dans une optique de différentiation), j'ai regardé ce qu'il y avait sur le marché. J'ai été déçu. Très déçu. L'acteur Toulousain présent sur le secteur est dans une optique fermée: ils ne vendent leur tablette qu'avec le développement de l'interface, et pour un prix si ridiculement élevé que je n'ose même pas l'écrire. Biiimp. Perdu. Tout ce que j'ai trouvé de potable, c'est made in Japan, et livré, avec la douane et tout et tout, ça revient à ... tadaaa.... plus de 15 000 euros. Je rêve.

Donc, j'ai surfé des heures durant pour comprendre les différentes technologies derrière ces surfaces multi-point. Première surprise, les principes de base ont presque 20 ans. Seconde surprise, il est possible d'en constuire une soi-même, il suffit d'être un peu bricoleur.

Marché balbutiant, prix pratiqué exorbitant, technologie accessible... ça ne vous dit rien ? Moi, ça me parle, ça me dit vas-y et ce d'autant que l'investissement est faible, et les conséquences d'un échec peu importantes.

Ma société construit donc en ce moment même un prototype de surface multi-point petit format (A3). En septembre, si j'ai réussi à résoudre les quelques challenges techniques, le prototype devrait avoir doublé de taille (format A2) et être assez aboutit pour demander une subvention qui financerait le design industriel (=passer du prototype au produit fini). Et si tout est pour le mieux dans le meilleur des mondes, fin 2008, je vends le produit à un prix maximum de 5 000 euros (avec SDK et programme d'exemple). Voila de quoi donner du piment aux prochains mois, non ?

Je recherche des entreprises qui seraient intéressées pour intégrer les surfaces multi-points à leurs produits/offres (genre: travail collaboratif, SIG, bornes publiques...). Alors si toi, lecteur, tu as des pistes, soit sympa :-)