Après 4 h d'intense couture, j'ai enfin terminé mon calendrier de l'avent ce WE.

Traverser trois épaisseurs de feutrine, même avec une aiguille de compétition, au bout d'un moment, ça tue les doigts! Heureusement, la partie suivante, aller acheter les chocolats au centre-ville et en manger la moitié, ça réconforte :-)