Flux RSS

lundi 19 novembre 2007

AdWords : bilan suite à la première semaine

733 impressions (ciblage géographique)
9 clics
6,62 euros de coût total

Sur les 9 clics, un visiteur a rempli un formulaire, visiteur qui s'est transformé en prospect pour la GED suite à un coût de fil (je dois le rencontrer ce jeudi).

Pas mal!

vendredi 16 novembre 2007

Tiramisu @ zehome

Merci à tit-namour et à royale pour cette soirée :-)

mercredi 14 novembre 2007

Un peu de Dailymotion

Pendant que mon ordinateur mouline pour un client plusieurs dizaines de milliers d'adresses, je trainasse sur DailyMotion...

Bohemian-acid, un des meilleurs lipsync

Girl en mode Groovy

La prochaine fois, un peu de Tecktonik, ce truc de jeune pour fou donc bien.

dimanche 11 novembre 2007

Douce mort

Pour continuer en photo, et en N&B. Je redécouvre Lightroom alors je réactualise d'anciennes photos.

Triste Gaillac

samedi 10 novembre 2007

A la demande de tit-namour : Recette: Crumble aux pommes et pain d'épices

Tapisser le fond du plat avec des tranches de pain d'épice (compter les tranches). Découper si besoin les tranches, manger les chutes par gourmandise.

Faire cuire à la poêle 5 pommes coupées en demi-tranches avec une noix de beurre et selon l'envie un peu de sucre et de la canelle ou de la vanille. Ne pas trop cuire les pommes, elles ne doivent pas être "fondantes" (elle passeront ensuite 20mn au four).

Pendant que les pommes cuisent, faire griller une dizaine de minutes au four préchauffé à 250° des tranches de pain d'épice (nombre de tranches = 1/3 des tranches utilisées pour tapisser le fond). Surveiller régulièrement les tranches, elle doivent durcir, perdre leur flexibilité mais il faut les retirer avant qu'elles ne crament.

Une fois les tranches cuites, les passer au mixer, pour obtenir une cassonade grossière, et non pas de la poudre. Laisser refroidir.

Mélanger la cassonade de pain d'épices avec 150g de beurre, 60g de sucre et 60g de farine, un sachet de sucre vanillé et une pointe de cannelle. Le résultat doit ressembler à une pâte sablée grossière, il ne faut surtout pas fluidifier le résultat (ce qui arrive si on travaille trop le beurre).

Dans le plat, répartir les pommes sur les tranches de pain d'épice.

Puis recouvrir avec le mélange à base de cassonade. Ne pas aplatir le mélange sur les pommes, il faut un aspect vallonné. Qu'ça respire!

Enfourner dans un four à 180° pendant une vingtaine de minutes. Servir tiède, pas chaud, avec en option des boules de glace à la vanille.

IMPORTANT: comme pour toute recette, les ingrédients doivent être le plus possible à température ambiante, donc il faut penser à sortir le beurre du frigo suffisamment à l'avance.

(recette trouvée sur Marmiton, adaptée suite à diverses expérimentations).

Une journée extraordinaire

Pfiou, quelle journée!

J'ai fait quelques photos au centre ville.

J'ai croisé dans le métro tit-namour et royale.

J'ai aussi croisé dans le métro Nelly, future maman et maintenant prof à Muret.

Mais surtout, moi, Nono, je suis sciemment entré dans un magasin de fringues pour acheter un Jean et une chemise. Moi, dans un magasin de fringues. C'est fou. Incroyable.

vendredi 9 novembre 2007

Double creux (parodie de Christophe Willem)

Un Toulousain s'est sien amusé: Double creux :-)

mercredi 7 novembre 2007

Ma vie numérique

Grand chantier! J'ai décidé de regrouper toutes mes photos dispersées sur des dizaines de CD et DVDs. J'ai retrouvé plus de 7500 photos qui pèsent plus de 33 Go. Ca a été l'occasion de nombreuses séances de souvenir, de joie comme de regrets encore douloureux.

Du coup, j'ai repris mon 350D et je suis allé faire quelques photos. J'adore ça. Mais je n'ai pas le temps de m'y consacrer. Pffffffff.

Mon niveau a baissé, c'est effrayant.

lundi 5 novembre 2007

Z'avez un pote architecte ?

Dans le cadre du lancement d'une nouvelle offre de service, je recherche un ou deux architectes cobayes pour tester une solution de partage et de sauvegarde de fichier (gratuit pour eux pendant trois mois). Si vous connaissez un architecte qui pourrait être intéressé, prévenez moi! :-)

vendredi 2 novembre 2007

Le métro, cette caverne moderne

Il y a deux semaines j'ai été témoin d'une scène assez horrifiante dans le métro.

Pour vous mettre dans l'ambiance, imaginez l'homme des cavernes, à moitié vêtu de peaux, le torse velu et la mâchoire carré. Vous y êtes ? Ajoutez au décor un terrible hiver, des arbres noirs déchirants le ciel. Forcément, notre homme des cavernes a faim, terriblement faim, il n'a pas mangé depuis trois jours. Une traque, un lapin, une grosse pierre. Couic. Notre homme des cavernes courre à perdre haleine, pour se réfugier dans sa grotte. Quel festin, la chaire encore crue est lacérée par les canines affamées. La digestion sera difficile, mais qu'importe!

Quelques milliers d'années plus tard...

Une jeune femme potelée s'engouffre dans le métro, manquant de peu la dissection automatique des portes malignes. Après une rapide reconnaissance des lieux, elle se précipite au fond de la rame, pour être seule. A peine assise, elle plonge ses mains dans son cabas, et elle en ressort une canette de Coca-Cola. Un petit sourire furtif traverse ses lèvres. Tout en ouvrant le cylindre de 33 cl avec vitesse et dextérité, elle en approche ses lèvres qui rapidement forment un goulot hermétique. Les déglutissements sont rapides. Motel baiser qui a vidé la victime rouge en quelques secondes.

Témoin de la scène, je commence à esquisser les mots que je vais utiliser pour narrer cette histoire. Je me perds dans quelques tournures torturées, puis je regarde à nouveau la jeune femme.

Second choc.

Elle mâchait, que dis-je, elle faisant transiter dans son oesophage des mini sandwichs à une vitesse effarante. Mais ce qui m'a horrifié, c'était son regard sauvage, porteur d'une expression connue par tous depuis la nuit des temps : "Ceci est ma nourriture, si tu t'approches je t'attaque sans aucune hésitation".