Flux RSS

samedi 29 mars 2008

Ma première fois

Ma première fois

Le chemin de chacun est parsemé de premières fois : le premier mot, les premiers pas, la première mauvaise note, le premier flirt, la première fille... hum hum arrêtons-nous là.

J'ai vécu une nouvelle première fois aujourd'hui : changer la batterie de ma voiture. Ne vous moquez pas, même si c'est simple il y a pas mal de choses à apprendre je vous en livre quelques une en vrac...

1. Il existe une myriade de batteries différenciées par trois caractéristiques: la tension nominale, la capacité et la puissance de démarrage. Il y a tout un tas de règles pour savoir si une batterie avec un certain jeu de caractéristiques peu en remplacer une autre, mais on s'en fiche royalement : dans les magasins spécialisés genre Norauto, à côté des batteries trône normalement un petit livret plastifié qui permet de faire la correspondance entre le modèle de votre voiture et la bonne batterie. Au pire, vous agressez un vendeur avec votre carte grise.

2. Il faut pas manipuler la borne + si la borne - est connectée. Donc pour démonter une batterie on commence par déconnecter la borne - et pour monter une nouvelle batterie on connecte en premier la borne +. Elémentaire, mon cher Watson.

3. Les garages reprennent normalement les batteries pour le recyclage (une batterie ne se jette pas à la poubelle, non non non)

4. Sur ma 206 1,4l essence de 2000, pour dévisser la borne -, il m'a fallu acheter une clef de 8 en acier trempé : la borne était vissé tellement fort que la clef de 8 de pacotille que j'avais (coffret cadeau d'outillage made in china) était incapable d'opérer, le manche tournant sur lui-même (feignasse!).

5. L'auto-radio ayant redémarré suite à la reprise du courant, il réclame son code anti-vol. Il ne me reconnaît pas, l'ingrat.

A bientôt pour d'autres aventures trépidantes.

vendredi 28 mars 2008

Bail, congé pour vente et préavis

Vous êtes locataire, et votre propriétaire vous a donné congé (parce qu'il vend son bien par exemple) ? Et bien sachez que vous pouvez partir à tout moment, sans préavis. Excellent, non ? Je viens de l'apprendre.

Extrait de l'article 15 de la loi n°89 - 462 du 6 juillet 1989 : Pendant le délai de préavis, le locataire n'est redevable du loyer et des charges que pour le temps où il a occupé réellement les lieux si le congé a été notifié par le bailleur. Il est redevable du loyer et des charges concernant tout le délai de préavis si c'est lui qui a notifié le congé, sauf si le logement se trouve occupé avant la fin du préavis par un autre locataire en accord avec le bailleur. A l'expiration du délai de préavis, le locataire est déchu de tout titre d'occupation des locaux loués.

Il y a de fortes chances que je quitte mon appart dans moins d'un mois. Merci, la loi. Mais je ne remercie pas l'agence Espace Immobilier (Toulouse) qui s'est bien gardé de me l'apprendre, ses agents m'ayant fait croire qu'ils vont discuter avec le propriétaire pour écourter mon préavis de trois mois. Les chacals.

Rouge plein-air

Je n'ai pas envie de bosser trop fort ce matin, donc je lightroume. J'ai constaté que mon année 2007 a été bien pauvre en photos tout court, et en bonnes photos en particulier. Ça m'attriste.

mercredi 26 mars 2008

Plic plic plic

Bon, il se barre, le mauvais temps ?

lundi 24 mars 2008

Pouvoir ... de se rendre malheureux

Le battage médiatique autour de la baisse du pouvoir d'achat commence à me gonfler sérieusement. Devenue la marotte des journaux et plateaux de TV, elle est la question à poser sur un plateau dés qu'un peoplelitique passe distiller un peu de démagogie. Vivement que le paradigme consommation = bonheur s'essouffle.

vendredi 21 mars 2008

A Vendre: cerveau d'occasion

A Vendre: cerveau d'occasion, moins de 30 ans, fort potentiel mais partiellement grillé suite à une semaine de malade. Prévoir réparations.

Déguisé en super-héro, j'ai secouru chez un de mes clients plusieurs personnes menacées de dépression par des défis techniques plutôt finauds et une très proche et quasi-vitale échéance pour le maintien de certaines têtes. J'ai vaqué, tourbillonné. Arnaud par ci, Arnaud par là, des j'ai une petite question, pas mal de je n'ai pas compris et bien trop de je n'y arrive pas.

Super-héro, c'est aussi super-crevant.

Paradoxalement, même si la bouillie de neurone a tendance à liquéfier mes tissus musculaires, j'éprouve le besoin de sortir danser, danser, danser. Remuer tout ça, peut être dans l'espoir que tout se recale, que la chaleur dégagée par l'endoctrinement musical cuise ce corps devenu glaise.

En parlant de danse. J'ai perdu, un peu par fierté mais surtout par principe, une amitié qui fait de moi un SPDRF (Sans Partenaire de Danse Rigolot(e) Fixe). Donc si toi, lecteur/trice éprouve le besoin d'onduler ton corps sur le dancing floor sans te prendre la tête dans des boites comme le Planet Rock, alors je t'invite à laisser un petit commentaire :-)

jeudi 6 mars 2008

Batterie HS

La haine. La batterie de ma voiture est HS. Juste quand j'étais invité à une pendaison de crémaillère. Juste quand je voulais discuter avec une entreprise d'une éventuelle embauche partagée d'un commercial au CV intéressant.

Et le frigo est vide. Damn it!